Votre digestion est-elle normale, optimale ou commune? | FD Fitness consultant

lundi, 15 mars, 2021 Votre digestion est-elle normale, optimale ou commune? Temps de lecture 5 minutes

Article tiré du webmagazine FD Fitness

 

Nous avons tous des « petits » symptômes de temps à autre. Parfois, on ne trouve pas pourquoi cela arrive et d’autres fois, on fait des liens sans nécessairement comprendre ce qui se passe vraiment (comme notre digestion). Ça vous arrive?

 

« C’est normal d’être fatigué après avoir mangé. » Ah oui? Vrai ou faux?

« Tout le monde est stressé, c’est normal. » Tout le monde, vraiment?

« Je dors mal comme la majorité des gens » Ah oui? Donc, on lance la serviette?

« J’ai besoin d’un café le matin pour démarrer, c’est normal. » Sinon quoi?

« J’ai toujours les mains et les pieds froids comme beaucoup de monde d’ailleurs. » Ah…

« Tu es chanceux si tu es en forme et jamais malade; tu as du temps pour t’entraîner en plus. » Donc, je devrais m’acheter un billet de 6/49?

« Chaque fois que je tombe en vacances, je tombe malade ou mon énergie chute et je ne fais que dormir. » Belle façon de profiter de tes vacances…

 

Avant d’aller plus loin, je vous invite à répondre à ce test sur la digestion :

 

Question Oui Non
Avez-vous une digestion lente?
Avez-vous tendance à avoir froid?
Froid aux pieds et mains?
Froid aux pieds, mains et bout du nez?
Avez-vous tendance à être fatigué après les repas?
Avez-vous des ballonnements après les repas?
Prenez-vous facilement du poids?
Avez-vous le teint pâle?
Manquez-vous d’appétit?
Avez-vous souvent des rages de sucre?
Vous arrive-t-il de vous sentir la tête lourde?
Faites-vous des bleus facilement?
Préférez-vous boire chaud?
Avez-vous tendance à avoir les selles molles?
Touchez votre abdomen. Est-il froid? Frais?

 

Maintenant, comparez le résultat de votre test à celui d’une amie ou d’un collègue de travail. Combien de fois avez-vous coché « oui » ?

 

Dans mon évaluation clinique, voici mon échelle :

0 à 1 = Optimal

2 à 3 = Normal

4 à 8 = Commun

 

Il y a une gradation entre optimal, normal et commun.

Pensez à ces 5 exemples qu’on voit régulièrement ou dont on entend souvent parler :

  • Être inactif
  • Attraper un rhume l’hiver
  • Avoir des SPM forts
  • Avoir des troubles de concentration
  • Avoir les épaules arrondies vers l’avant

 

Est-ce commun? On pourrait dire que oui. Le terme « commun » renvoie au fait que plusieurs personnes partagent une caractéristique. Cela ne veut pas dire que c’est normal et encore moins optimal! Est-ce normal? Ça peut l’être dépendamment de certaines circonstances, mais ce ne l’est pas nécessairement! Est-ce optimal? Loin de là! Ce raisonnement, vous pouvez l’appliquer dans toutes les sphères, autant au gym que dans les relations de travail, les relations amoureuses, l’alimentation, les habitudes de vie, etc.

 

La médecine chinoise et la nutrition fonctionnelle

Depuis que j’ai la chance de collaborer avec la nutritionniste Valérie Dussault, nous avons établi beaucoup de ponts entre ces deux disciplines. La nutrition fonctionnelle est une approche distincte de la nutrition qui vient des États-Unis et qui s’imbrique dans le courant de la médecine fonctionnelle. Le Dr Mark Hyman est une référence mondiale dans le domaine.

 

L’approche fonctionnelle s’intéresse tout d’abord à la cause du débalancement et non pas qu’aux symptômes. Cette approche recherche des solutions pour rééquilibrer le corps afin de le ramener à son plein potentiel. Un de ses principes les plus connus est celui des 5 R qui sont : « retirer, remplacer, réintroduire, réparer et rebalancer ».

 

La sphère des reins en médecine chinoise : surrénales, cortisol, thyroïde.

Tout semble bien aller dans ce département? Je vous le souhaite! La médecine chinoise et la nutrition fonctionnelle partagent cet intérêt commun de s’intéresser aux petits débalancements originaux dès le début. Au lieu de dire « reviens me voir quand ce sera pire ou quand tu ne pourras plus l’endurer », l’approche est davantage « voyons voir ce que nous pouvons faire dès maintenant afin que ça n’empire pas! » (et donc profiter davantage de la vie et éviter certains désagréments).

 

Avez-vous…? Oui Non
1 Transpirations nocturnes
2 Pourcentage de gras stagnant et plus localisé à l’abdomen
3 Rétention d’eau et les diurétiques font peu ou pas d’effets
4 Difficulté de récupération physique
5 Tendance à avoir froid (frileux en général, pieds et mains)
6 Touchez la région autour de votre nombril, surtout les côtés. Est-ce froid?
7 Vécu un épisode de burnout ou un grand stress émotif (prolongé ou choc)
8 L’impression que le mental ne se calme jamais ou difficulté à décrocher
9 Difficulté à retenir les urines ou gouttes post-miction ou tendance à uriner la nuit
10 Éjaculation précoce ou baisse de libido
11 Digestion lente ou distension abdominale
12 Fatigue ou douleurs lombaires
13 Développé des troubles respiratoires, dont le souffle court
14 Rages de sucre ou de salé fréquentes
15 Sommeil léger avec réveil au moindre bruit et réveil difficile le matin

 

Et qu’est-ce que votre résultat semble vous dire? Faites-vous des liens?

Et encore là, je ne suis pas un grand fan de rechercher un coupable, dans le sens que le corps est interrelié du début à la fin, de haut en bas, que ce soit par les hormones, la circulation de la lymphe, du sang, du retour veineux, dans la moelle épinière, etc.

 

La sphère du foie : digestion, frustration, détox, SPM et inflammation.

Le fameux foie. Nous pourrions écrire un livre juste sur lui!

 

Conditions et sensations Oui Non
1 Réveils fréquents entre 1h et 3h du matin
2 Sensation de barre horizontale après les repas
3 Douleurs fréquentes à l’épaule droite peu soulagées par des traitements locaux
4 Tendance à être impatient
5 Sensation de boule, de nœud ou de serrement à la gorge
6 SPM forts, explosifs ou terrorisants pour ton chum
7 Sautes d’humeur, tu es souvent frustré ou colérique
8 Tendance à avoir une distension (gonflement) au niveau des hypocondres ou une digestion lente
9 Tensions fréquentes au cou et aux trapèzes
10 Tendance à faire des migraines ou céphalées de tension
11 Tendance à faire des tendinites facilement
12 Tendance à soupirer souvent
13 À voir l’arbre plutôt que la forêt ou à avoir le piton collé à répéter toujours les mêmes histoires et accrocher sur les mêmes détails qui te rendent insatisfait
14 Les rebords latéraux de la langue rouges

 

Conclusion

Et puis, dans les 3 tableaux, lequel ressortait avec le plus de déséquilibres? Encore là, demandez-vous si cela est normal, commun ou optimal. Et prenez des actions en conséquence pour aller vers votre objectif, car ce sont différents signes et symptômes qui peuvent être précurseurs de futurs débalancements. Votre corps vous parle, il suffit de reconnaître ce qu’il nous dit.

 

Francis Létourneau

Entraîneur, diplômé en posturologie et acupuncture

Me suivre sur Facebook | Instagram

Institut Axis | institutaxis@gmail.com