Perdre du ventre: 4 raisons pourquoi vous échouez | FD Fitness

vendredi, 7 décembre, 2018 Perdre du ventre : 4 raisons pourquoi vous échouez Temps de lecture 3 minutes

Comment perdre du ventre? Voilà une question qui revient souvent et qui exige une réponse claire et précise. Dans cet article, notre collaborateur expert, Vincent Comptois, nous explique pourquoi le gras s’accumule autour du tronc. Quatre éléments seront abordés afin de vous aider à perdre du ventre une bonne fois pour toute!

 

perdre du ventre

s(article tiré du webmagazine d’août)

Perdre du ventre: 4 raisons pourquoi vous échouez

Il faut comprendre que l’augmentation de l’adiposité au niveau du tronc est majoritairement reliée à un problème hormonal. Habituellement, quelqu’un qui mange trop va prendre du poids et il sera reparti de manière assez égale. On voit les hommes prendre plus de poids au niveau du tronc que les femmes. C’est dû au fait qu’ils n’ont pas d’œstrogène. Les récepteurs alpha du bas du corps sont stimulés par l’œstrogène. Ainsi, une fille qui a plus d’œstrogène et qui prend du poids parce qu’elle mange trop observera sa prise de poids au niveau du bas du corps.

La résistance à l’insuline est l’une des premières causes de la prise de poids au niveau du ventre

Les gens vont généralement commencer à prendre du poids intra-abdominal, et, par la suite, du gras sous-cutané (entre la peau et les abdominaux). Les fameuses bedaines de bière sont donc un signe de résistance à l’insuline et d’inflammation. L’un va avec l’autre. Une résistance à l’insuline produit un milieu inflammatoire, l’inflammation augmente la résistance à l’insuline, et le cercle vicieux continue. En plus de tout cela, le cortisol augmente l’adiposité intra-abdominale et sous-cutané au niveau ombilical. Certains récepteurs (adiposites* = sac de gras) sont plus sensibles au cortisol que d’autres. La répartition de ces adiposites se situe plus au niveau abdominal. L’intra-abdominal (le brown tissue) est celui qui est le plus sensible à la gestion de l’insuline et de l’inflammation.

 

1ère étape pour perdre du ventre: couper dans les glucides

Par moins de glucides, on ne veut pas dire aucun. 10 à 20 % de son alimentation quotidienne devrait être constituée de glucides, ce qui est loin de ce qu’on se fait conseiller habituellement. Il faut par contre faire attention, car ce chiffre est pour les gens qui ont une résistance à l’insuline, et non pas pour la population en général.

2ème étape pour perdre du ventre: revoir ses habitudes de sommeil

Quelqu’un qui est stressé et qui ne dort pas bien aura beaucoup plus de difficultés à renverser le processus, peu importe ce qu’il fait. Même avec une alimentation et un entrainement structuré, si le sommeil n’est pas au rendez-vous, ça ne fonctionnera pas! Dors mieux et tu maigriras plus vite. Cela a été prouvé lorsque des scientifiques on fait le test avec des personnes souffrant d’obésité. Ils ont réussi à leur faire perdre du ventre en se penchant uniquement sur la qualité de leur sommeil. Épatant non? C’est la raison pour laquelle le sommeil est un facteur hyper important en processus de perte de poids!

Dans la supplémentation, je regarde ce ‘’pattern’’ là de la gestion du stress et du sommeil comme une deuxième avenue, mais je la regarde tout le temps. D’abord, c’est sûr qu’on veut régler la résistance à l’insuline, donc on va réduire l’apport en glucide à 20 % par jour et constater une amélioration.

 

Et les gras dans tout ça?!

Il faut comprendre que le 80 % restant de son alimentation n’est pas uniquement constitué de protéines. Il y a également les lipides. Il faut donc s’assurer de choisir de bons gras, sans quoi tout le processus ne sert à rien, par exemple : oméga-3, huile de coco, huile d’olive, etc. Fait à noter sur l’huile de coconut : même si c’est un gras saturé, c’est un très bon gras, car il est très stable en transformation. Il augmente le métabolisme puisque c’est un gras à chaîne moyenne. Il faut couper le plus possible les gras qui ont été transformés par l’industrie agroalimentaire. Mon article dans le magazine de décembre porte d’ailleurs sur les différents types de gras dans notre alimentation. Vous y jetterez un coup d’œil!

 

3ème étape pour perdre du ventre: une supplémentation appropriée

Une fois l’ajustement fait au niveau de l’alimentation, on peut regarder la supplémentation pour gérer l’insuline : Chrome, L-Carnitine, ou encore certains sels. Et oui! Nous avons un nouveau produit chez ATP contenant des sels de vanadium qui est très efficace! La berbérine a également un effet très intéressant, ainsi que la cannelle. Les fibres peuvent également avoir un impact. La consommation de fibres va réduire l’absorption du gras. Le gras va s’agglomérer autour de la fibre et cela va empêcher une partie de l’absorption du gras. Si on prend par exemple 10g de gras avec 20g de fibres, on va peut-être absorber 5g de gras seulement.

Pour les plus vieux d’entre nous, je ne sais pas si vous vous rappelez le chitosan? Ce fut très à la mode dans les années 2000. C’est une fibre liposoluble qui a été inventée et qui était donnée aux gens pour maigrir. On pouvait manger du gras et prendre notre supplément de chitosan et cela empêchait l’absorption des lipides. Évidemment, cela créait plus de problèmes digestifs à long terme que de résultats positifs sur le corps, mais qu’est-ce que ne ferait pas l’industrie pour nous trouver de nouvelles « solutions » ! Ceci étant dit, c’est souvent la raison pour laquelle les gens qui ont une alimentation riche en fibres ont de la facilité à perdre du ventre.

 

4è étape pour perdre du ventre: le sommeil

L’alimentation reste donc la clé du succès, mais, dans la supplémentation, c’est toujours la glycémie qui nous intéresse en premier. Vient ensuite la gestion du cortisol et du sommeil. Beaucoup de gens vont tenter de gérer leur cortisol après entraînement, ce qui est très intéressant, mais on peut outrepasser ce problème en tentant d’améliorer le sommeil. Un signe que notre qualité de sommeil est peut-être à revoir est notre capacité à récupérer de nos entraînements. Ce n’est pas l’entrainement même le problème, c’est la récupération et la qualité de notre sommeil.

 

En conclusion

Pour perdre du ventre, il faut regarder la résistance à l’insuline, l’importance de manger de bons gras, le niveau de stress et la qualité du sommeil. Sans oublier bien évidemment la composition de votre assiette, la pierre angulaire!

 

Des articles qui pourraient vous intéresser :

Perte de poids rapide – 5 astuces

20 trucs faciles pour perdre du gras rapidement

10 astuces fesses de fer

 

Vincent Comtois

Co-propriétaire de ATP (Athletic-Therapeutic-Pharma)

Naturopathe (École d’Enseignement Supérieur de Naturopathie du Québec)

Functional medecine au FMU

Collaborateur expert du webmagazine


Tu aimes ce genre d’article? Découvre notre webmagazine pour ne rien manquer! On y publie de nombreux textes informatifs comme celui-ci, des recettes santé, des entrainements complets, bref tout pour t’aider à atteindre tes objectifs!

Clique sur l’image ci-bas pour plus d’informations !

perdre

perdre du gras

perdre du gras