Les fringales : Comment y résister en 3 étapes simples

jeudi, 16 mai, 2019 Comprendre les fringales et y résister en 3 étapes faciles Temps de lecture 2 minutes

 

Résister aux fringales en 3 étapes simples

Les fringales ne sont pas le fruit de votre imagination…


Bien qu’il puisse s’agir d’une impulsion, d’un besoin émotionnel que vous aimeriez combler avec des aliments réconfortants comme du chocolat ou bien des biscuits, les fringales pour des aliments salés ou sucrés sont probablement plutôt causées par une carence, un manque en nutriments/vitamines/minéraux dans votre alimentation au quotidien. Oui, votre corps est plus brillant que vous ! À défaut de ne pas retrouver tous les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner dans le cadre de votre choix d’aliments quotidien, il va chercher à puiser ces nutriments, vitamines et minéraux dans des aliments qui en regorgent…mais qui ne sont pas nécessairement sains.

 

Par exemple :
  • Une carence en acides gras essentiels : les Omégas 3, peut entraîner des fringales pour des aliments très gras et salés comme la pizza, les frites et la fameuse poutine extra fromage!
  • Une carence en magnésium : un minéral essentiel dont 95% de la population est carencé en raison d’une alimentation élevée en sucre, en alcool, en caféine et à cause d’un mode de vie stressant, entraînerait de violentes fringales pour du chocolat, qui contient naturellement beaucoup de magnésium. C’est pourquoi les femmes prémenstruelles auront tendance à se tourner vers le chocolat lors de cette période durant laquelle ce minéral est plus absent dans l’organisme.
  • Une carence en zinc, qui peut être le produit d’un mode de vie stressant, augmenterait la fréquence des fringales pour un combo sucré-salé.
  • Une carence en calcium et en vitamine B peut également entraîner de vigoureuses rages de sucre et des fringales pour des aliments glucidiques (pains, pâtes, pâtisseries..etc) auxquelles il est quasi-impossible de résister.

Le hic, c’est que bien que ces aliments puissent contenir une composante de ce donc votre corps est carencé, ils contiennent également des gras trans, des sucres raffinés et de nombreuses calories inutiles. En résumé, si vous ne consommez pas ces vitamines/minéraux/nutriments via une alimentation riche en légumes verts et colorés, fruits, noix, viandes maigres, etc,  votre corps va s’assurer de les obtenir pour vous. Aussi, éviter de couper complètement un groupe d’aliments lors de l’élaboration de votre mise en forme/perte de gras/prise de muscle. Référez-vous au bas de page pour voir mes trucs ultimes pour vaincre les fringales.

-L

Les autres causes

Les fringales peuvent aussi être causées par une mauvaise relation avec la nourriture où les mauvais aliments agissent à terme de récompense ou bien d’antidépresseur. On dit souvent que la nourriture est la pire drogue de notre génération et les statistiques sur l’obésité appuient cette hypothèse. Cette relation est d’un tout autre niveau et requiert l’intervention d’un professionnel de la santé mentale si elle fait entrave à votre qualité de vie ou votre santé. Si vous vous rendez compte que vous mangez systématiquement et sans tenir compte de votre appétit physique des mauvais aliments pour combler un vide émotionnel, pour apaiser une peine, pour célébrer, pour vous garder occupé, pour vous procurer du bonheur ou pour vous sentir en contrôle, nous vous conseillons de consulter un psychologue qui saura identifier la source réelle d’une telle dépendance alimentaire.

Maintenant qu’il vous est possible de comprendre la source de vos fringales, que pouvez-vous faire pour y résister?

Voici quelques trucs que j’ai à vous proposer.
  • Évitez de couper TROP de calories d’un seul coup ou bien sur une trop longue période de temps. Allez-y progressivement et consultez un entraîneur pour vous aider au besoin.
  • Évitez d’éliminer complètement un groupe d’aliments. Par exemple, au lieu de couper tous les glucides de votre alimentation, essayer de changer la nature des glucides consommés en choisissant des glucides complexes, non raffinés avec un faible indice glycémique (ex.: au lieu de consommer des pâtes, consommez des patates douces, des fruits…etc.) Vous pourriez aussi tout simplement mieux organiser la consommation des glucides: par exemple, en les consommant autour de vos entraînements (avant/après l’entraînement musculaire) afin de vous assurer d’utiliser ces calories provenant des glucides plutôt que de laisser votre corps les emmagasiner en graisses. Il va de même pour les autres groupes de macronutriments comme les protéines et les lipides.
  • Consommez suffisamment de fibres, de vitamines et minéraux essentiels en augmentant votre apport en légumes verts. En plus de vous assurer de ne pas manquer de vitamines, les légumes sont une excellente façon de combler beaucoup d’espace dans votre estomac sans que vous absorbiez beaucoup de calories. Il est difficile de vouloir continuer à grignoter si on a l’estomac plein. Favorisez les légumes croquants, comme les crudités et combinez-les à une trempette maison faite avec du yogourt grec nature, de l’ail, des épices et du jus de citron vert. Le cerveau est prédisposé à “apprécier” ce qui est croquant et salé (pensez à ce que vous ressentez quand vous mangez vos fameuses chips!)

En conclusion

N’hésitez pas à incorporer des condiments à vos repas afin de les rendre plus intéressants. Par exemple, ajouter de la stévia et du cacao à son yogourt grec nature ou bien du ketchup sans sucre sur ses œufs le matin n’a jamais tué personne. Soyez créatifs et cuisinez en variant la présentation de vos repas, en variant vos sources de viandes et légumes. Au lieu de manger votre viande/brocoli/patates douces vous pourriez: A) vous faire une salade en incluant différents légumes B) un pâté chinois fitness steak petits pois verts-patates douces C) un Tartare de saumon maison accompagné de “frites” de patates douces maison cuites au four.

Bon appétit !

Anne-Marie Gobeil

Collaboratrice au webmagazine FD

Barbelle

Instagram | Facebook

les fringales