Le stress nuit-il à votre perte de poids? | FD Fitness consultant
Logo de Messenger

mardi, 11 décembre, 2018 Le stress nuit-il à votre perte de poids? Temps de lecture 4 minutes

Tout le monde vit du stress dans la vie quotidienne. Pour certains, le stress est omniprésent, tandis que pour d’autres, le stress est seulement sporadique. Il est important de comprendre que l’être humain est bien conçu pour réagir contre une situation de stress sporadique. Par contre, le stress chronique est le pire ennemi de l’être humain, pour la perte de poids en raison de l’effet sur la glycémie, mais aussi pour la santé générale. Donc oui, le stress nuit à votre perte de poids. Voici pourquoi.

 

 

Tout d’abord, il est important de comprendre qu’en situation de stress, le cerveau, ou en fait l’hypothalamus, envoie un signal aux glandes surrénales de sécréter des hormones telles que des glucocorticoïdes et des catécholamines. Pour le bien de cet article, les hormones qui nous intéressent le plus sont le cortisol et l’adrénaline.

 

L’effet du stress sur la glycémie

Si vous essayez de perdre du poids, vous avez probablement déjà entendu dire qu’il faut éviter les fluctuations trop importantes au niveau de la glycémie. Cela se fait principalement en évitant de manger du sucre trop souvent ou en trop grande quantité. Lorsque vous mangez du sucre, votre taux de sucre sanguin augmente. Le corps, cherchant toujours à rétablir l’homéostasie, va sécréter de l’insuline qui va faire baisser la glycémie en envoyant le glucose dans le foie, les muscles ou le tissu adipeux.

 

BINGO, la glycémie est redevenue stable. C’est simple, non?

 

Le problème est que le stress vient lui aussi déstabiliser la glycémie. En période de stress, le rôle du cortisol et de l’adrénaline est de mobiliser les sucres emmagasinés vers la circulation sanguine pour donner de l’énergie instantanée.

 

C’est le scénario idéal si vous courez après un voleur ou si vous devez sauver votre enfant de la piscine.

C’est un scénario pas très idéal si vous pognez les nerfs dans le trafic ou si vous êtes juste stressé par votre employeur.

 

Dans le premier scénario, les sucres libérés dans la circulation sanguine seront envoyés dans les muscles via l’action de l’insuline, car il y a un besoin au niveau musculaire pour prendre la fuite.

 

Dans le deuxième scénario, les sucres ne seront pas envoyés au niveau musculaire, car il n’y a pas de besoin à cet endroit. L’insuline devra alors retourner le sucre mobilisé majoritairement au niveau du tissu adipeux.

 

Répétez le deuxième scénario plusieurs fois par jour, multiplié par plusieurs années, et on se retrouve avec un gain de poids localisé au niveau de l’abdomen. En effet, c’est là que se situe la majorité des récepteurs aux glucocorticoïdes. Une personne très stressée accumulera donc plus de tissus adipeux à cet endroit. De plus, comme nous l’avons vu plus haut, la sécrétion chronique de cortisol amène une sécrétion d’insuline chronique pouvant mener à une résistance à l’insuline et à une fatigue surrénalienne.

 

Il faut savoir que l’un des principaux facteurs du gain de poids est la résistance à l’insuline. Pour l’expliquer simplement, la résistance se crée au niveau des récepteurs des cellules qui n’arrivent plus à faire rentrer le glucose dans celles-ci. Il reste donc du glucose en circulation et le pancréas continue d’envoyer de l’insuline pour arriver à le faire entrer. À la longue, le corps doit envoyer de plus en plus d’insuline pour la même quantité de glucose. C’est là ce qu’on appelle la résistance à l’insuline.

 

Après plusieurs années, le pancréas se fatigue et arrête de produire de l’insuline. Bienvenue dans le monde du diabète de type 2.

 

Une personne stressée sur plusieurs années peut devenir diabétique? Eh bien, oui.

 

De plus, vous l’avez probablement déjà remarqué, mais lorsque vous êtes stressé, vous avez toujours envie de manger quelque chose de sucré. C’est normal, car le corps sait naturellement que l’hormone antagoniste au cortisol est l’insuline et qu’en mangeant du sucre, vous diminuerez votre stress. Le stress chronique a donc un impact négatif sur votre glycémie et en plus, vous faites de mauvais choix alimentaires pour diminuer le stress. Rien pour vous aider à maintenir une composition corporelle idéale.

 

L’effet du stress sur la santé générale

Il est important de savoir que le stress chronique influence à la hausse la pression artérielle, le rythme cardiaque de repos, la circonférence de la taille, les triglycérides sanguins et la glycémie à jeun.

 

À long terme, la hausse de ces facteurs nous mène à ce qu’on appelle le syndrome métabolique. Le syndrome métabolique est un précurseur important du diabète et des maladies cardiovasculaires. Ces deux maladies réunies représentent 43% des causes de mortalité au Canada. De là l’importance de bien gérer son stress.

 

De plus, le cortisol influence à la baisse le système immunitaire, la glande thyroïde et les hormones androgènes.

 

Les gens stressés vont généralement être malades plus souvent, car le système immunitaire s’affaiblit. Une grande source de stress ou un stress prolongé va également venir inhiber la production d’hormones thyroïdiennes. Cela affectera à la baisse le métabolisme de base et nuira par le fait même à la perte de poids. Finalement, la production d’hormones androgènes comme la testostérone et la DHEA seront diminuées lors de stress chroniques, entraînant ainsi une baisse de la libido et un système reproducteur moins efficace autant chez l’homme que la femme.

 

Pour conclure, l’impact négatif que le stress chronique peut avoir autant sur la perte de poids que sur la santé et sur les différentes hormones est significatif. Tout le monde va continuer de vivre du stress et cela ne changera pas demain matin. Essayez du moins de contrôler ce que vous pouvez contrôler et pour le reste, lâchez prise. Vous pouvez essayer de faire du yoga, de la méditation ou de prendre des suppléments pour baisser votre niveau de stress, mais le réel moyen de mieux gérer tout ça se passe entre vos deux oreilles. Comme on dit souvent, on peut essayer de « patcher » le bobo, mais ça ne règle pas la cause de la blessure.

 

Ne stressez pas, faites de votre mieux et ignorez le reste.

 

Samuel Choquette

Étudiant en kinésiologie

Suivez-moi sur Instagram


FD Fitness est un incontournable pour quiconque souhaite entreprendre, améliorer ou perfectionner son entrainement de conditionnement physique. L’équipe se donne pour mission d’offrir des programmes d’entraînement et des plans alimentaires innovateurs et personnalisés à chacun de ses clients afin de les accompagner dans l’atteinte de leurs objectifs. 

Pour prendre rendez-vous ou pour avoir de l’information, clique ici.