J’ai essayé d'ignorer mon cellulaire matin et soir | FD Fitness consultant
Logo de Messenger

mercredi, 10 octobre, 2018 J’ai essayé d’ignorer mon cellulaire matin et soir Temps de lecture 5 minutes

 

Je ne suis pas la personne la plus « techno » au monde. Premièrement, je n’y comprends rien (ou je ne veux rien comprendre, un des deux). Deuxièmement, j’ai comme une petite « résistance » à ces nouvelles tendances! Je m’explique : quand vient le temps de travailler avec un nouveau logiciel au travail ou quand c’est quelque chose qui fait partie de l’avancement, je n’ai AUCUN problème!

 

Je ne suis quand même pas restée jammée dans les années 2 000 avec mon téléphone à flip (no offense). Cependant, quand vient le temps de faire de la place dans ma vie personnelle pour de nouvelles technologies, de nouveaux gadgets et de nouvelles bébelles (certes ben le fun), mes genoux claquent! Je ne veux pas être esclave de la technologie et j’ai un peu peur de m’y perdre. En plus, j’ai tendance être frileuse et à ne pas faire tout à fait confiance à ces nouveautés. Oui, je suis de ceux qui mettent un post-it sur leur caméra d’ordi de peur qu’Alphonse m’espionne du Kazakhstan! #ThisIsFreakingParanoia, j’en conviens! En revanche, en lisant plusieurs textes sur l’effet négatif de la technologie sur nos vies, j’en suis venue à me demander si j’étais VRAIMENT l’exception à la règle! Et si j’étais VRAIMENT la personne résistante à la technologie que j’aimerais être. La personne qui n’était « pas accro tant que ça à son cellulaire » et qui pouvait prendre plusieurs heures avant de répondre à un texto (#WOW). Peut-être que la technologie était plus sournoise qu’une pancarte : « JE GAME CALL OF DUTY 23 HEURES SUR 24! ». Et si j’étais accro moi aussi? J’ai donc voulu tester ce que ça faisait si je contrôlais mon « temps d’antenne ». J’allais délaisser mon cellulaire pour voir si le gazon était encore vert dehors!

 

Vous avez remarqué que ce banc d’essai est en fait un dossier et ceci est la première partie. Le mois prochain, j’essaierai de diminuer l’utilisation de mon cellulaire durant le jour, mais pour commencer, j’allais casser l’habitude d’avoir mon cellulaire près du lit!

 

UN NON-SENS?

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours eu mon cellulaire près du lit. Lorsque j’étais plus jeune, c’était pour pouvoir finir ma discussion avant de me coucher, me mettre à jour sur touuuuus les réseaux sociaux du monde avant de m’endormir. Et le matin? Pour continuer ma discussion avant de me lever et pour me mettre à jour sur touuuuus les réseaux sociaux du monde avant de commencer ma journée! Non, mais pensons-y : une chambre, c’est fait pour se reposer, pour dormir, pour être calme et c’est censé être un endroit propre à nous. Ce n’est pas supposé être un endroit où on texte, scroll down tout ce qui se fait sur les réseaux sociaux, on dort, on se réveille et on recommence le même manège! Il y a quelque chose de ridicule là-dedans. Comment ton cerveau peut être à off si juste avant de t’endormir si tu lui annonces que ton groupe préféré part en tournée ou une nouvelle plus angoissante et stressante pour toi? Ça ne fait pas de sens!

 

LA PEUR DE NE PAS ÊTRE JOIGNABLE?

Au fil des années, j’ai appris les effets négatifs d’avoir mon cellulaire dans le lit au coucher. Donc, il y a déjà un moment de ça, j’ai pris l’habitude de ne pas surfer sur mon cellulaire pendant les 2 heures précédant le dodo… Mais il reste qu’il était toujours à côté de moi. Comme si j’allais vraiment manquer quelque chose pendant mon 8-9 heures de sommeil. Qu’est-ce qui ne peut VRAIMENT PAS ATTENDRE? Non seulement il me servait de cadran, mais c’était comme s’il était sécurisant… C’était sécurisant de me dire que je suis « joignable en tout temps » par mes proches en cas d’urgence. Qu’est-ce qui pourrait bien arriver? Dans quelles circonstances devrait-on me joindre ABSOLUMENT à 1h30 du matin? En discutant avec ma famille et mes proches, je me suis rendu compte que les chances étaient faibles qu’ils me téléphonent. Mes amies ne sortent plus dans les clubsno chance qu’elles me téléphonent un peu pompettes pour que je leur donne un lift. R.I.P. OLD TIME. Et s’il arrivait quelque chose à grand-maman, je serais forcément mise au courant à la première heure le lendemain matin, pas en plein milieu de la nuit! Pour me rassurer, j’ai tout de même activé la fonction « appels répétés » sur mon iPhone, ce qui fait que si quelqu’un m’appelle 2 fois en 3 minutes, la sonnerie serait enclenchée. Conscience tranquille : entourage averti…

 

TESTONS!

Qui dit déménagement dit « nouvelle routine ». J’ai donc saisi cette chance pour apporter des changements à ma consommation de cellulaire! Le jour du déménagement serait le jour officiel : le cellulaire n’était plus permis dans la chambre à coucher. Étonnamment, je n’ai vraiment pas trouvé ça difficile. Le confort de mon lit l’emportait haut la main sur l’effort de descendre au premier étage pour aller chercher mon cellulaire… Peut-être le fait d’être dans un nouveau décor m’a-t-il fait un effet de « renouveau » et m’a donné le goût de faire des changements sur plusieurs aspects?

 

Je vous le jure, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. Juste de laisser mon cellulaire sur la charge en bas et monter me coucher, c’est comme si je me disais « Goodbye world, je suis indisponible, je DORS ». Comme si c’était une forme de « ME TIME ». Pas de télévision, pas de cellulaire, on décroche! Pour moi, ç’a été le GROS GAME CHANGER. Mes soirées sont plus calmes, plus relaxantes et j’ai en plus l’impression d’avoir gagné un peu de temps pour faire place à d’autres habitudes comme méditer, m’étirer, faire mon journal de gratitude, lire, etc. Les gens passent en moyenne une trentaine de minutes sur leurs écrans avant de dormir. Imaginez si vous pouviez prendre ce temps-là pour vous préparer à dormir et relaxer! Votre sommeil serait plus récupérateurje vous le garantis! C’est un peu le même principe pour ce qui est du matin… Depuis que j’ai changé cette habitude, j’ai l’impression que mes matins sont beaucoup plus productifs et doux. J’ai le temps de prendre le temps de me réveiller (COMME SI C’ÉTAIT TROP DEMANDÉ…), de penser à ma journée, de me fixer des objectifs, de revoir ce que j’ai à faire et d’établir mon mindset. Je me réveille beaucoup plus doucement que « Instagram scroll downscroll down, scroll down… Facebook, scroll down, scroll down…Texto, réponse, réponse, MERDE IL EST DÉJÀ ET 20, IL FAUT QUE JE ME LÈVE, GO! ». Plus. Jamais. Non. Merci.

 

ET TOI?

Pensez-y, honnêtement. La plupart des gens utilisent leur cellulaire comme alarme matinale (comme si les cadrans étaient hasbeen). Quelle est la PREMIÈRE chose que vous faites après avoir éteint votre alarme? VOUS AVEZ VOTRE TÉLÉPHONE DANS LES MAINS! Facile d’ouvrir Facebook, Instagram, Twitter et même PIRE, ouvrir vos courriels de job! Vous n’êtes même pas réveillé totalement que vous pensez déjà à ce que vous aurez à gérer comme courriel. Beau minding! 10/10.

 

Confession : je me réveillais dans la nuit pour regarder l’heure et lisais parfois en diagonal les messages qui s’y trouvaient. Je me réveillais donc en me disant : « Bon, il faut que je réponse à XYZ, il m’a écrit hier ». Maintenant, si je me réveille pendant la nuit, c’est beaucoup plus facile de me rendormir après avoir regardé l’heure étant donné que je ne lis pas 5 textos sur mon cellulaire…

 

TOP 5 DES TRUCS

  • Mettez votre cellulaire dans une autre pièce, voire sur un autre étage si possible. Pour ma part, je le laisse au rez-de-chaussée, comme ça, je me lève et la première chose que je fais n’est pas d’aller chercher mon cellulaire (l’art de juste déplacer un problème). Je fais ma routine matinale, je prends ma douche, je me prépare et j’y ai accès seulement lorsque je descends et que je suis « bien réveillée ».
  • Avertissez vos proches de ce changement d’habitude si vous avez peur de ne pas être « joignable » par rapport à une situation qui vous préoccupe (ex. un proche malade, un proche dans le besoin, etc.) Faites-leur savoir la façon de vous joindre en cas d’urgence. Conscience tranquille = bon sommeil.
  • Pas de « je vais le garder près du lit pour mon alarme, mais je ne le regarderai pas. » Je ne te crois pas. 2. Ça va durer 4 jours…
  • « Ouin, mais Daph, mon cellulaire, c’est mon cadran. » Arrêtez ça, allez au BestBuy vous acheter un cadran-lumière. NEXT!
  • Remplacez votre habitude par une autre. Prenez ce temps-là pour intégrer une nouvelle routine qui vous fera un peu « oublier » la routine dodo-médias sociaux!

 

Bonne nuit!

 

Daphnée Dion

Consultante FD Fitness

Suis-moi sur instagram

Prends rendez-vous avec moi

 

Pour encourager l’équipe FD Fitness dans le défi #OcSobre ou pour découvrir nos changement d’habitudes, c’est par ici!