Conseils pratiques pour vous aider lors d'une dépression | FD Fitness consultant

mardi, 15 octobre, 2019 Conseils pratiques pour vous aider lors d’une dépression Temps de lecture 3 minutes

*Je ne me proclame pas médecin et je ne dis pas que mes conseils peuvent régler tous les cas de dépression, mais mon approche c’est révélé efficace pour moi dans le passé (et pour plusieurs de mes clients). Ce sont des moyens simples et accessibles pour combattre la dépression de manière naturelle : c’est précisément ce que j’ai décidé de vous livrer aujourd’hui.

 

Article tiré du webmagazine de novembre 2016

 

La dépression est une maladie qui touche plus de gens que l’on pense.

Selon la fondation des maladies mentales, 8 % de la population québécoise ayant 12 ans et plus ont été touché par un épisode de dépression au cours des 12 derniers mois (cela représente 657 200 individus) [statistique de 2016]. La cause est majoritairement due par un déséquilibre hormonal. Lorsqu’on en vient à consulter un médecin, la prise d’antidépresseur est toujours le plan A, et selon moi, ils sont très souvent prescrits d’une manière hâtive. Comme l’a dit le Dr Michael Kaplitt : « Les thérapies actuelles contre la dépression ne traitent que les symptômes, mais pas les causes profondes de la maladie. » Donc, souvent on met plus un pansement sur le bobo. Et lorsque la prise d’antidépresseur se termine, on se retrouve la plupart du temps face au même problème. Il est donc intéressant de creuser un peu plus loin, et d’essayer de changer quelques habitudes quotidiennes pour limiter les symptômes.

L’alimentation

Puisque l’alimentation est notre ultime carburant, elle joue un rôle principal vers la guérison. Optez pour une alimentation non-transformée. Les antioxydants ont un pouvoir sur les monoamines, qui sont des neurotransmetteurs dérivés d’acides aminés. Les monoamines sont en grande partie logées dans le système nerveux central, et ont un rôle majeur dans la régularité de l’humeur. Vous me voyez venir : acides aminés = protéines.

Production d’hormones et acides aminés

Le tryptophane est l’acide aminé qu’il faut retenir concernant le rôle de la dépression. Il est un des 9 acides aminés essentiels, ce qui veut dire qu’il ne peut pas être synthétisé par le corps humain, il doit donc être obtenu par l’alimentation. S’il est si important, c’est qu’il est un précurseur essentiel à la fabrication de la sérotonine. Qu’est-ce que la sérotonine? Pour vous donner une idée, on la surnomme l’hormone du bonheur et elle est impliquée dans la synthèse de la mélatonine. Donc en d’autres mots, elle a une grande influence sur l’humeur, l’anxiété, l’appétit et le sommeil. Certaines études démontrent qu’elle aurait même un rôle régulateur sur les troubles alimentaires et la libido. Le tryptophane est présent dans les aliments riches en protéines, comme la viande, le poisson et les œufs. Au niveau des vitamines, les vitamines B sont essentielles au bon fonctionnement du système nerveux et à la production d’énergie, en plus d’être impliquées dans certaines hormones comme la sérotonine et la dopamine : communément appelée l’hormone du désir et du plaisir. On les retrouve principalement dans les légumes verts, la viande, les poissons et les arachides.

Bref, évitez à tout prix les régimes hypocaloriques,  ils sont souvent reliés à la dépression (perte de l’appétit). Pourquoi? Parce que la plupart des neurotransmetteurs influents sur votre humeur sont produits par des acides aminés présents dans les protéines alimentaires (Gaba, sérotonine, noradrénaline, dopamine, etc.). Il est primordial d’éviter toutes carences alimentaires, puisque les vitamines & minéraux jouent également un rôle très important.

Les suppléments naturels de qualité

Plusieurs carences en vitamines et minéraux sont à l’origine de comportements liés à la dépression. Il est donc plus qu’intéressant de se tourner vers des compléments naturels. Voici donc les essentiels. La multivitamine, lorsqu’elle est de bonne qualité, peut nous redonner la base nécessaire en nous dotant des nutriments pour les fonctions vitales. Par exemple, un manque de vitamine B peut provoquer du stress, de l’anxiété, de l’irritabilité, de la fatigue, et tout simplement un état dépressif. C’est donc un choix judicieux, afin d’éviter les carences les plus populaires en plus de donner un bon dosage d’antioxydants.

Le cerveau est riche en oméga 3 : elle est donc essentielle pour l’activité cérébrale et l’équilibre de l’humeur encore une fois. Des études démontrent qu’une grande partie des patients souffrant de dépression étaient en carence de cet acide gras.  Lorsqu’on manque d’oméga 3, le cerveau produit des composés inflammatoires (cytokines) qui viennent diminuer la quantité de tryptophanes (et comme nous avons mentionné plus tôt, est le précurseur de la sérotonine). Le déficit d’oméga 3 entrainerait aussi une diminution de l’utilisation du glucose par le cerveau, qui est son unique carburant. Inutile d’en rajouter. Une bonne huile de poisson est donc primordiale.

Le magnésium est un des minéraux indispensables à l’humain. Une carence peut amener jusqu’à l’anxiété sévère, fatigue, nervosité, agitation, etc. Il joue un rôle primordial dans la synthèse des neurotransmetteurs et dans la transformation d’énergie. Quant à la vitamine D, son rôle sur le maintien d’une santé mentale est reconnu depuis longtemps. Plusieurs études ont démontré qu’une majorité de gens souffrants de dépression avait un taux de vitamine D trop bas. Elle est essentielle au fonctionnement cellulaire, et elle aussi, une fois de plus, à une forte influence sur les neurotransmetteurs les plus importants (sérotonine par exemple). Sa propriété anti-inflammatoire est très intéressante aussi sur les dommages cellulaires.

L’entrainement physique, le yoga et la méditation sont un must.

 

Pour conclure, je ne peux pas passer à côté du fait que l’entrainement physique est un must ainsi que le yoga et la méditation. Ils peuvent faire une différence considérable sur le traitement de la dépression : diminution de la production du cortisol, favorisant la relaxation et à faire le vide autour de vous. L’activité physique régulière augmente aussi la sécrétion de sérotonine.

 

*https://www.ordrepsy.qc.ca/trouver-de-aide

Sophie Côté

Consultante FD Fitness

Suis-moi sur Instagram

Prends rendez-vous avec moi


FD Fitness est un incontournable pour quiconque souhaite entreprendre, améliorer ou perfectionner son entrainement de conditionnement physique. L’équipe se donne pour mission d’offrir des programmes innovateurs et personnalisés à chacun de ses clients afin de les accompagner dans l’atteinte de leurs objectifs. Sophie se spécialise en entrainement privé axé sur la composition corporelle (gain musculaire & perte de gras). Passionné du mouvement humain, elle est constamment à la recherche de nouvelles méthodes pour améliorer les performances de ses clients. Programme d’entrainement, plan alimentaire, évaluation du taux de gras, analyse générale de l’état de santé; Sophie offre un service complet.

Pour prendre rendez-vous ou pour avoir de l’information, clique ici.