Comment survivre à l'Halloween | FD Fitness consultant
Logo de Messenger

mardi, 23 octobre, 2018 Comment survivre à l’Halloween Temps de lecture 4 minutes

 

Nous voilà fin prêts à commencer l’automne du bon pied!

Une autre fête se pointe toutefois à l’horizon avant même l’arrivée des festivités de Noël et du jour de l’an. Une fête qui pourrait ralentir notre belle progression et ébranler notre motivation… l’Halloween cogne à nos portes : on sort nos beaux costumes et souvent, on échange nos bonnes habitudes pour les sucreries.

Je me lance donc à votre rescousse! Je partage avec vous mes trucs et astuces afin que vous puissiez vous préparer un plan de match à l’approche de cette soirée festive haute en couleur, mais contraignante pour votre foie ou vos intestins… ou les deux!

Voici donc mes cinq trucs pour survivre à votre soirée de fête d’Halloween!

Truc #1 : L’ALIMENTATION

Je commence avec l’un des facteurs les plus importants du processus : l’alimentation. Vous devez vous assurer d’un maintien presque impeccable de votre insuline et de votre apport calorique durant la journée précédant une soirée de triche. Je suggère donc de garder votre glycémie basse du matin jusqu’au party.

Le déjeuner : une bonne source de protéines, beaucoup de légumes verts et un peu de légumes de couleur accompagnés de quelques bons gras pour le maintien énergétique, soit des amandes ou un demi-avocat, par exemple.

Le dîner : tout comme le déjeuner, je vous conseille d’y aller avec beaucoup de fibres, une source de protéines et de bons gras. Avoir un intestin fibreux vous permettra de contrôler davantage votre glycémie et les bons gras feront de même au point de vue calorique et limiteront vos rages de sucre.

Restez hydraté. Tout au long de la journée et même durant votre soirée, assurez-vous de toujours avoir un verre d’eau à portée de la main. En effet, la déshydratation est astreignante pour le corps; il tentera de retenir de l’eau qui pourrait se loger au niveau adipeux et créer une réaction inflammatoire.

Truc #2 : L’ENTRAÎNEMENT

J’opterais pour un entraînement le plus rapproché possible de votre événement, puisque nous sommes plus sensibles à l’insuline suite à une session d’exercice physique. L’insuline est l’hormone sécrétée par votre corps qui emmagasine les sucres et les transporte aux muscles. Plus vous y êtes sensible, mieux c’est! Je choisirais aussi un entraînement musculaire et métabolique.

L’entraînement musculaire permet au corps de vider ses réserves de glycogène et l’entraînement métabolique augmentera votre métabolisme post-entraînement. Ainsi, vous donnerez à votre corps les outils dont il aura besoin pour bien recevoir l’excès de sucre lors de votre soirée spéciale.

Truc #3 : POST-ENTRAÎNEMENT

Suite à votre entraînement, attendez un bon 45 minutes à 1 heure avant d’avaler quoi que ce soit (mis à part l’eau).

Suite à un effort métabolique, vous devez laisser le foie vidanger l’accumulation d’acide lactique et, du même coup, laisser le corps créer la bêta oxydation. Si vous entrez un nutriment quelques minutes après l’effort, vous empêchez ce phénomène et utilisez les nutriments à la place. Donc une fois l’heure écoulée, vous pouvez y aller de votre habituel shake de protéines. Par contre, je vous suggère d’y ajouter de la glutamine, à peu près 20g pour une femme et 40g pour un homme. La glutamine agit comme un acide aminé passe-partout au niveau du corps. Étant en partie absorbée par l’intestin, la glutamine contrôlera votre glycémie et aidera du même coup à la récupération musculaire.

Truc #4 : LA SUPPLÉMENTATION

Premièrement, puisque nous visons toujours à contrôler notre glycémie et à baisser l’inflammation corporelle, je commencerais par une bonne supplémentation en oméga-3 matin, midi et soir. Ensuite, je m’assurerais d’une bonne absorption au niveau intestinal en y ajoutant des fibres diététiques telles que Colonik Defense d’ATP à raison de 10g à jeun le matin et 10g avant de partir pour votre souper de fête.

À ça, j’ajouterais des enzymes digestives pendant votre cheat. Ces enzymes vous aideront à assimiler les nutriments et à augmenter votre sensibilité à l’insuline; Gluco Control d’ATP pourra faire le travail. Prenez-en 2 capsules, 15 minutes avant votre repas de triche; cela vous permettra de mieux assimiler vos glucides.

Truc #5 : L’APRÈS PARTY!

Après votre soirée, vous devez par tous les moyens aider votre foie et votre intestin à contrôler les dégâts de votre fête. Si vous avez consommé beaucoup d’alcool, vous allez certainement tomber dans un stade de déshydratation durant la nuit. Il serait important que vous buviez un breuvage très riche en électrolytes avant le coucher. Une supplémentation de magnésium vous aidera, car il possède des propriétés de relaxant musculaire et permet une bonne récupération durant la nuit.

Le lendemain matin, tentez de garder une alimentation légère, voire liquide (shake, soupe, potager ou autre). Vous voulez laisser le temps à votre foie de réguler ses fonctions enzymatiques et à l’intestin de bien assimiler les nutriments. De même, pour les jours qui suivent, vous pouvez prendre une bonne supplémentation d’oméga-3 et même du diurétique d’ATP, question de diminuer la rétention d’eau au besoin. Lors de votre prochain entraînement (idéalement le lendemain de la fête), optez pour un entraînement métabolique suivi d’une session dans le bain vapeur. Ce processus vous permettra de détoxifier le plus de toxines possible au niveau du corps. Rien de mieux après une soirée bien arrosée!

Bon party et soyez raisonnable!

 


Vous aimez ce genre d’article? Découvrez notre webmagazine pour ne rien manquer! Vous y trouverez de nombreux textes informatifs comme celui-ci, des recettes santé, des entraînements complets, bref tout pour vous aider à atteindre vos objectifs!

corps

corps