Pourquoi je ne juge plus un changement de poids | FD Fitness consultant
Logo de Messenger

lundi, 15 avril, 2019 Pourquoi je ne juge plus un changement de poids Temps de lecture 5 minutes

Dans un monde comme celui où nous vivons aujourd’hui, avec les réseaux sociaux et les centaines de photos qui parcourent nos écrans chaque jour, le mode « jugement » est un peu trop souvent – et facilement – enclenché. On se permet de commenter et de poser un jugement sur tout ce qu’il nous semble bon de juger, et bien souvent on partage notre avis un peu trop ouvertement, à haute voix, à notre pote d’à côté ou à la personne concernée elle-même.

 

 

Le problème avec ça, c’est qu’à force de juger aussi facilement, on finit doucement par s’en permettre un peu trop. Chaque petite imperfection ou changement physique est rapidement mis de l’avant, jusqu’à ce que notre verdict personnel s’en suive. On a tendance à pointer du doigt la société de nous imposer des idéaux inatteignables, mais sommes-nous les premiers à blâmer? Est-ce qu’avant d’être la faute de la couverture du dernier Vogue, le mouvement débute par nous-mêmes, subtilement, dans notre lit, à scroller sur Instagram? Je crois qu’une petite prise de conscience s’impose…

 

Comme je l’ai déjà dit dans un précédent billet, j’ai souffert par le passé d’un trouble de comportement alimentaire, ce qui m’a rendue évidemment très sensible aux commentaires sur l’apparence physique. Lorsque tu es atteinte d’un trouble alimentaire, l’aspect physique (le tien, et celui des autres) devient très souvent obsessionnel. Merci la vie, maintenant ce trouble est réglé et je vis une relation saine avec tout ça désormais. Par contre, où je veux en venir, c’est que j’ai moi-même eu plusieurs changements physiques pour plusieurs raisons auxquelles il ne sert à rien de s’attarder aujourd’hui, et j’ai eu droit à tous les commentaires. J’ai donc observé beaucoup de TYPES de commentaires, de RÉACTIONS, de JUGEMENTS sur mon corps, et j’ai aussi observé d’autres gens commenter celui des autres.

 

Et vous l’aurez devinéj’ai mon petit bémol face à tout ça.

 

COMMENTER SANS CONNAÎTRE L’ENVERS DE LA MÉDAILLE

Avec bien souvent les meilleures intentions du monde, les gens se donnent le droit de donner leur avis ou de se sentir concernés par la condition physique des gens ou le changement physique. « WOW! Bravo, t’as perdu du poids, ça te fait bien! » « T’as pris du poids, qu’est-ce qui se passe? T’es pu motivé? As-tu arrêté de t’entraîner? » Vous voyez le topo? Rien de méchant, rien que des bonnes intentions, les gens s’intéressent à toi, mais sans le vouloir, ils frôlent la maladresse (ou parfois, c’est en plein dedans). Lorsque j’ai été dans les pires moments de mon trouble alimentaire, j’étais loin d’être en santé mentale et physique.

 

Par contre, certaines personnes m’abordaient en me disant : « T’es tellement chanceuse toi, t’es toute petite! J’aimerais ça être mince comme toi! » Tout pour me motiver à continuer ma descente vers mes habitudes malsaines. Les gens étaient remplis de bonnes intentions, mais ils ne connaissaient pas l’envers de la médaille. Le poids d’un individu, c’est un sujet très sensible et fragile. C’est quelque chose de personnel, c’est le résultat de plusieurs facteurs de la vie d’un individu. Attendez de connaître les circonstances de cette personne avant d’émettre des commentaires qui pourraient rester gravés longtemps dans sa mémoire.

 

LES IDÉES PRÉCONÇUES

Le problème, c’est qu’avec le temps, nous avons déterminé qu’une perte de poids était un résultat POSITIF et un gain de poids, quelque chose de NÉGATIFIl faut arrêter d’associer l’un avec l’autre. Un changement de poids, peu importe de sa nature, peut découler d’un trouble alimentaire, d’un problème de santé, d’une nouvelle médication, d’un choc psychologique, de nouvelles habitudes de vies, du stress, de maladies (mentales, digestives, troubles hormonaux, etc.). Ces choses peuvent autant engendrer une PERTE qu’un GAIN de poids. Une variation. POINT. Une perte de poids n’est pas toujours synonyme de santé et de bien-être, tout comme un gain de poids n’est pas automatiquement relié à un laisser-aller. Il est facile de se créer une opinion sur le résultat final, sur ce que l’on voit, mais nous ne sommes bien souvent aucunement au courant des circonstances qui ont amené ce changement.

 

Dites-vous une chose, si vous ignorez ces détails, il est peut-être mieux de s’abstenir. Si tu ne connais pas l’envers du décor, tu prends le risque que ton commentaire atteigne profondément l’autre, alors pourquoi ne pas prendre tout simplement de ses nouvelles?

 

Pour ma part, je me suis donné comme défi de ne plus juger un changement de poids, et de complimenter les gens sur autre chose. Tout simplement. « Je suis contente de te voir, t’as une belle énergie, t’es souriante! » Si Chantal a commencé ses cours de Zumba et ça lui a fait perdre 10 lb, elle va te le dire si tu lui fais la remarque qu’elle semble plus énergique. Pour reprendre mes deux exemples de tantôt, si je questionne Justine sur sa prise de poids en lui demandant qu’est-ce qu’elle fait de MOINS pour avoir pris du poids comme ça, mais qu’au fond, Justine se bat contre un trouble alimentaire depuis quelques années et sort tout juste d’une thérapie où elle a enfin accepté de gagner un peu de poids sainement pour rétablir un équilibre dans son corps, il y a de fortes chances que mon commentaire la fasse reculer d’un ou deux pas.

 

Si Stéphane a perdu du poids parce qu’il a commencé à sauter des repas en raison d’une anxiété sévère et que son système digestif ne répond plus comme il se doit, mes félicitations sont tout simplement un rappel de son problème actuel. Même chose si je dis à Gabrielle : « Ouin, mais ce n’est pas dur pour toi Gab, t’es tellement maigre! » avec un petit soupçon de jalousie. Personne ne vous l’a dit, mais Gabrielle, camouflée sous ses amples vestes de laine, est complexée par sa maigreur et consulte des professionnels pour réussir à gagner un peu de poids. Ce qui semblait à la base être un compliment est, au fond, une petite attaque à son estime. La confiance personnelle, c’est tellement fragile! Ça peut facilement éclater en mille morceaux avec des commentaires qui semblent légers, mais qui pèsent plus lourd qu’on aurait voulu.

 

HEY, COMMENT TU VAS DERNIÈREMENT?

Comprenez-moi, je ne suis pas en train de dire d’ignorer l’apparence des gens et de vous mettre des œillères lorsque des conditions physiques changent drastiquement. Le but est de comprendre qu’un poids corporel n’est pas le résultat d’une équation simple. Et l’apparence n’est pas toujours le résultat de ce que l’on croit. Allons plus en profondeur, revenons aux sources et questionnons nos proches sur ce qu’ils vivent, sur leurs habitudes, sur leur processus. Hey Justine, comment tu vas dernièrement? Je te garantis que ça aura plus d’impacts positifs qu’un compliment qui pourrait tourner en maladresse.

 

Si la société nous appelle à la superficialité, renversons la vapeur et serrons-nous les coudes pour s’aider à avancer toujours plus vers la meilleure version de nous-mêmes.

 

Sophie Côté

Consultante FD Fitness

Suis-moi sur Instagram

Prends rendez-vous avec moi


FD Fitness est un incontournable pour quiconque souhaite entreprendre, améliorer ou perfectionner son entrainement de conditionnement physique. L’équipe se donne pour mission d’offrir des programmes innovateurs et personnalisés à chacun de ses clients afin de les accompagner dans l’atteinte de leurs objectifs. Sophie se spécialise en entrainement privé axé sur la composition corporelle (gain musculaire & perte de gras). Passionnée du mouvement humain, elle est constamment à la recherche de nouvelles méthodes pour améliorer les performances de ses clients. Programme d’entrainement, plan alimentaire, évaluation du taux de gras, analyse générale de l’état de santé; Sophie offre un service complet.

Pour prendre rendez-vous ou pour avoir de l’information, clique ici.